Les phosphates (vitrine 15)

Cette vitrine contient deux pierres précieuses. La première, importante et connue, est la turquoise. La turquoise est une pierre gemme appréciée depuis l’Antiquité au Moyen-Orient et en Méso-Amérique. L’Europe la découvre vers la fin du Moyen-Âge. Les pierres antiques et historiques d’Europe et du monde méditerranéen avaient une seule origine : le gisement de Nichapur en Iran.  Elle doit son nom au fait qu’elle transitait par la Turquie avant d’arriver en Europe. Pierre importante chez les peuples amérindiens elle est devenue par la suite une pierre populaire et symbolique des états de l’ouest des États-Unis où elle est trouvée en abondance. En 1967, elle a été désignée comme la pierre précieuse officielle de l’état du Nevada … et en 1974, de l’état d’Arizona, en plus !

La seconde pierre précieuse est la variscite. Peu connue, c’est pourtant l’une des pierres précieuses les plus anciennes. Connue dans l’Antiquité sous le nom de callaïs on la trouve dans des parures préhistoriques en France et en Espagne.

Cette vitrine contient aussi de rares phosphates, appréciés des collectionneurs, comme la vauxite et la phosphophyllite de Huanuni et Potosi (Bolivie), la legrandite de Mapimi (Mexique), la wendelwilsonite et la beta-roselite de BouAzzer (Maroc), les scorodites de Tsumeb (Namibie) et Zacatecas (Mexique) où la kovsdorskite de Kovdorsk (Russie).

Vauxite
Vauxite
Variscite2
Variscite
Kovdorskite
Kovdorskite